Newsletter 25 05 2020 Imprimer
Newsletter
n°143 LUNDI 25 MAI 2020

Chers confrères,

L'épidémie de Covid-19 ne doit pas faire oublier notre obligation de formation continue.

Aussi, suite aux nouvelles dispositions, UTIP Innovations reprend ses  formations présentielles, en juin, avec toutes les mesures de protection pour les participants et les formateurs.
Des dates ont été ajoutées pour le mois d’août. En savoir plus
La plupart de ces formations sont éligibles au DPC.
Parallèlement, sont maintenues les formations en e-learning.

 

 

 

 

 

N’oubliez pas de renouveler votre adhésion 2019-2020......

Pour adhérer

 
 
ours

Chers adhérents,
Les réunions UTIP en soirée vous manquent ?
En attendant le plaisir de vous revoir, UTIPNews vous propose dorénavant un Dossier systématiquement associé à chaque parution, jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire...

Dossier du 11 mai 2020 :
Cœur et Covid-19

Dossier du 25 mai 2020 :
Covid-19 : le point sur les tests

 
 
shadow
Actus de la semaine L’UTIP à la une

 

Veille scientifique et professionnelle

 

jo
 

Entretiens et bilan de médication à distance autorisés : un arrêté (JO du 19 mai 2020) por-tant sur différentes « mesures d'organisation et de fonctionnement du système de santé nécessaires pour faire face à l'épidémie de Covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire » autorise les pharmaciens d’officine à réaliser à distance (vidéotransmission) par télésoin des actions d’accompagnement des patients sous traitement...

Lire la suite

 
academie

Grippe et Covid-19 : attention aux risques d’une co-épidémie l’hiver prochain. L’évolution actuelle du SARS-CoV-2 en France et en Europe laisse présager que le virus continuera de circuler pendant l’automne et l’hiver 2020-21. Les incertitudes sur la survenue d’une deuxième vague de l’épidémie de Covid-19 et sur l’ampleur de la prochaine grippe saisonnière doivent faire envisager le scénario catastrophique dans lequel la conjonction des deux épidémies entraînerait un engorgement des services de réanimation et un nouveau pic de surmortalité, en particulier dans les EHPAD. Cette éventualité impose de...

Lire la suite

 
academie


Vitamine D et Covid-19 :
l’Académie nationale de médecine recommande de doser rapidement le taux de vitamine D sérique (c’est-à-dire la 25 OHD) chez les personnes âgées de plus de 60 ans atteintes de Covid-19 et d’administrer, en cas de carence, une dose de charge de 50.000 à 100.000 UI qui pourrait contribuer à limiter les complications respiratoires. Elle recommande d’apporter une supplémentation en vitamine D de 800 à 1000 UI/jour chez les personnes âgées de moins de 60 ans dès la confirmation du diagnostic de Covid-19.

En savoir plus

 
ansm


Troubles neuropsychiatriques chez des patients atteints de Covid-19 traités par hydroxychloroquine :
signalés par l'Agence espagnole des médicaments (AEMPS) ils sont apparus principalement au cours des premiers jours de traitement, à des doses élevées, y compris chez des patients sans antécédents de troubles psychiatriques. Ce risque, déjà connu avec l'hydroxychloroquine et la chloroquine (psychose, nervosité, insomnies, dépression, etc.), pourrait être aggravé par le contexte lié à la pandémie et au confinement. Une évaluation est donc en cours au niveau européen.

 

ministere_sante

 

Des fiches pratiques pour les patients Covid-19 présentant une forme simple ou modérée : leur prise en charge en ambulatoire...

Lire la suite

 
hcsp


Covid-19 : quelle évolution de la pandémie au cours de l’été prochain ? 
En conclusion de la revue de la littérature sur ce sujet, le  Haut Conseil de la santé publique pense peu probable que le Covid-19 disparaisse cet été. En revanche, il est raisonnable de penser...

Lire la suite


sfd

 

Covid-19 et soins de mains : depuis le début de l’épidémie, il est recommandé de se laver très souvent les mains, d’utiliser les solutions hydro-alcooliques (SHA) et les bio-nettoyants pour les surfaces, encore plus fréquemment que d’habitude. Le risque est de développer une dermite d’irritation des mains, qui en plus d’être douloureuse risque d’entraver l’application des précautions « contact », en particulier l’utilisation des SHA. La Société française de dermatologie nous donne quelques conseils.

En savoir plus

 
sport


Reprise sportive post-confinement :
issu des travaux d’un groupe de médecins et spécialistes, mandaté par le ministère des Sports, un guide de recommandations sanitaire à la reprise sportive d’être publié avec des recommandations sanitaires très utiles, tenant compte des conséquences potentielles sur l’organisme d’une infection par le virus SARS-Cov-2 et/ou du confinement prolongé.

En savoir plus

 
inc

 

Covid-19 et cancer : L’Institut national du cancer met à la disposition des patients de nombreuses informations générales sur le COVID-19 et sur les consignes à respecter lorsque l’on est atteint d’un cancer et que l’on est en traitement.

En savoir plus

 
biomedecine
 


Reprise des activités d’assistance médicale à la procréation (AMP) :
sur autorisation des ARS, c’est possible depuis le 11 mai 2020. L’Agence de la biomédecine émet de nouvelles recommandations pour une reprise progressive et en toute sécurité, en tenant compte de la persistance d'une circulation virale SARS-CoV-2.

 
academief
 


Le ou la Covid-19 ? l’Académie française rend son avis.
Covid est l’acronyme de corona virus disease : maladie provoquée par le corona virus. Or les sigles et acronymes ont le genre du nom qui constitue le noyau du syntagme dont ils sont une abréviation. On devrait donc dire la covid-19, puisque le noyau est un équivalent du nom français féminin maladie. Pourquoi alors l’emploi si fréquent du masculin le covid-19 ? Parce que, avant que cet acronyme ne se répande, on a surtout parlé du corona virus, groupe qui doit son genre au nom masculin virus. Ensuite, par métonymie, on a donné à la maladie le genre de l’agent pathogène qui la provoque. Il n’en reste pas moins que l’emploi du féminin serait préférable et qu’il n’est peut-être pas trop tard pour redonner à cet acronyme le genre qui devrait être le sien.

 
academief
 


Distanciation sociale : le terme est-il correct ?
Non, selon l’Académie française ! Il s’agit d’une transcription de l'anglais « social distancing ». Distanciation » désigne dans son sens premier « le refus de se mêler à d’autres classes sociales ». On suppose que ce n’est pas le sens que l’on veut donner aujourd’hui à ce nom ! Pourquoi ne pas dire, alors « "distance physique"», suggère l'Académie.

 
spf
 


Recommandations sanitaires pour les voyageurs :
la mise à jour 2020 vient de paraître, très enrichie, publiée par Santé publique France (Hors-série | 19 mai 2020 BEH). Indispensable à l’officine pour des conseils actualisés.

En savoir plus

 
dengue


Dengue :
entre le 1er janvier et le 20 avril 2020, on observe un nombre de cas de dengue élevé, par exemple 5 410 cas à La Réunion, 3 163 cas à Mayotte et 12 décès signalés, près de 7 680 cas en Guadeloupe, ... La stratégie de lutte anti-vectorielle mise à mal pendant le confinement doit reprendre de façon intense (tout en continuant à respecter les conditions minimisant les risques de transmission de la Covid-19), pour éviter des conséquences sanitaires graves : augmentation du nombre de cas de dengue, engorgement des services hospitaliers, survenue possible de cas de co-infections dengue-Covid-19, diminution de la déclaration des cas de dengue...

En savoir plus

 
tiques
 


Tiques : la nouvelle version de l’application « Signalement Tique » est désormais disponible.
Impliquant citoyens et chercheurs, elle permet de collecter des données sur...

Lire la suite

 

 

Adhérez pour accéder à l’espace Adhérents.


Espace adhérents :

Les dossiers UTIPNews

Les nouveaux dossiers de mai 2020 :

COEUR ET COVID-19
COVID-19 : le point sur les tests

Déjà parus :

 

 

UTIP Ile-de-France

6e Rencontres oncologiques

UTIP Ile-de-France


Prenez date !


En raison de la situation sanitaire,
la date initiale du 16 juin est reportée au début de l'automne 2020.
Même horaire, même programme.

De 20h30 à 23h30 à Paris
(Asiem) sur le thème :
Les cancers chez l’enfant et l’adolescent
Focus : Spécificités et accompagnement officinal des jeunes patients atteints de leucémie

 
idf

 

 

 

 

 

shadow
Quizz
Médicaments En bref !

La période de contagiosité de la Covid-19 débuterait 2 à 3 jours avant les symptômes.

□ Vrai

□ Faux


Les tests virologiques de la Covid-19.

□ permettent de mettre en évidence le matériel génétique (ARN) du SARS-CoV-2

□ recherchent la présence d’anticorps dirigés contre le SARS-CoV-2


Un test PCR positif n’est pas toujours synonyme de contagiosité.

□ Vrai

□ Faux


Lolistrel® continu Gé (lévonorgestrel/éthinylestradiol 100µg/20µg) : générique de Femosia® (l’AMM de cette spécialité est supprimée).

 

 

has


Slinda® : contraceptif hormonal oral progestatif à base de drospirénone seule (prise sur 28 j avec 24 cp à 4mg et 4 cp placebos). Ne doit pas être utilisé si  maladie thromboembolique veineuse en cours, présence ou antécédents d’affection hépatique sévère tant que les paramètres de la fonction hépatique ne sont pas revenus à la normale, insuffisance rénale sévère ou insuffisance rénale aiguë, présence ou suspicion d’affections malignes sensibles aux stéroïdes sexuels, hémorragie vaginale inexpliquée.

 

 

slinda


Slenyto® cp à libération prolongée (mélatonine : 1 mg ou 5 mg) : insomnie chez les enfants et les adolescents de 2 à 18 ans, présentant un trouble du spectre de l’autisme et/ou un syndrome de Smith-Magenis, lorsque les mesures d’hygiène du sommeil ont été insuffisantes. Posologie : 2 mg/j 30 minutes à 1 heure avant le coucher, pendant ou après le repas. Si réponse insuffisante, dose augmentée à 5mg/j, voire 10 mg/j au maximum. Liste I

 

 

slenyto


Briviact® (brivaracétam) cp à 10-50-100-25-75 mg, solution buvable 10mg/mL : antiépileptique indiqué en association dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez les adultes, les adolescents et les enfants à partir de 4 ans présentant une épilepsie.

 

 

briviact


Lonquex® (lipegfilgrastim) inj. : facteur de croissance de la lignée granulocytaire (G-CSF) à longue durée d’action, indiqué chez l’adulte pour la réduction de la durée de la neutropénie et de l’incidence de la neutropénie fébrile chez les patients recevant une chimiothérapie cytotoxique pour une affection maligne (à l’exception de la leucémie myéloïde chronique chronique et des syndromes myélodysplasiques.

 

 

lonquex


Pelmeg® (pegfilgrastim) : G-CSF biosimilaire de Neulasta® (pegfilgrastim) : indiqué chez l’adulte pour la réduction de la durée de la neutropénie et de l’incidence de la neutropénie fébrile chez les patients recevant une chimiothérapie cytotoxique pour une affection maligne (à l’exception de la leucémie myéloïde chronique et des syndromes myélodysplasiques.

 

 

pelmeg


Zejula® (niraparib) gélules à 100 mg : inhibiteur de PARP, indiqué en monothérapie pour le traitement d’entretien des patientes adultes atteintes d’un cancer épithélial séreux de haut grade de l’ovaire, des trompes de Fallope ou péritonéal primitif, sensible au platine et récidivant, qui sont en réponse (complète ou partielle) à une chimiothérapie à base de platine.

 

 

zejula


Rubraca® (rucaparib) comprimés : inhibiteur de PARP, indiqué en traitement d’entretien à partir de la 2e ligne, indépendamment du statut BRCA, chez les patientes adultes atteintes d’un cancer épithélial de l’ovaire, des trompes de Fallope ou péritonéal primitif, de haut grade, récidivant, sensible au platine et, qui sont en réponse (complète ou partielle) à une chimiothérapie à base de platine et qui n’ont pas reçu un traitement antérieur par inhibiteur de PARP.

 

 

rubraca


shadow
journées de la Santé
 

 

  • Aérosolstorming, 11e Journée scientifique du Groupe Aérosol Thérapie /SPLF, reporté en 2021 à Paris
 

 

splf

 

 

  • Pharmagora Paris, reporté au 27-28 juin 2020
 

 

pharmagora

 

 

  • Prix scientifiques et bourses de l’Académie nationale de pharmacie
Date limite de réception des dossiers de candidatures complets : mardi 1er septembre 2020
 

 

 

 

  • Congrès national des pharmaciens : 17-18 octobre 2020, Lyon
Renseignements : Tél 01 85 08 15 19
www.congresdespharmaciens.org
 

 

congres

 

 

  • 71e Journées des JPIP (Journées pharmaceutiques internationales de Paris) - Paris, 20 novembre 2020

Thème : Vieillissement : du normal au pathologique - Prévention et accompagnement

Cette année : une session validante au DPC se tiendra dans le cadre de la Journée de 13h30     à 17h40 sur le thème « Le bon usage du médicament chez le sujet âgé ».
 (demande d’agrément en cours)

En savoir plus

jpip

 

 

shadow
Carnet
ministere_sante

Le 18 mai 2020,  M. Jérôme Marchand-Arvier a été nommé directeur du cabinet du ministre des solidarités et de la santé. Diplômé de l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris et de l'ENA,  Jérôme Marchand-Arvier était directeur général adjoint de l'AP-HP depuis septembre 2018. Il succède à Raymond Le Moign appelé à prendre la direction générale des Hospices civils de Lyon (HCL).


 

N’oubliez pas d’adhérer ou de renouveler votre adhésion à UTIP Association…   Pour adhérer
shadow
  Retour à l'accueil