Newsletter 27 04 2020 Imprimer
Newsletter
n°141 LUNDI 27 AVRIL 2020
 
Masques « grand public » :
une bonne nouvelle !
 

Un décret paru  au Journal officiel du 26 avril autorise les pharmaciens à vendre
des masques à usage non sanitaire
fabriqués selon un processus industriel
et répondant aux spécifications techniques applicables (masques barrières de catégorie 1 et 2, normes AFNOR SPEC S76-001).

En savoir plus

 

Lire aussi le dossier de ce mois, réservé à nos adhérents, sur le thème : Les masques "grand public" : dispensation à l'officine

 

N’oubliez pas de renouveler votre adhésion 2019-2020......

Pour adhérer

 

merci
 
fraude
 
shadow
Actus de la semaine L’UTIP à la une

 

Veille scientifique et professionnelle

 

academie
 

Sortie du confinement, un impératif pour la société : l’Académie nationale de médecine établit quatre critères précis...

En savoir plus

 
has
 

 

Covid-19 et tests diagnostiques : le test moléculaire de détection du génome du coronavirus SARS-CoV-2 par RT-PCR est à ce jour la seule technique de diagnostic biologique du COVID-19 recommandée. Il permet...

Lire la suite

 
ansm

Covid-19 et tests sérologiques : ils permettent la détection des anticorps (Ac) spécifiques (immunoglo-bulines : Ig) produits par l’organisme et dirigés contre le SARS-CoV-2. Ils sont...

Lire la suite

 
academie


Déconfinement et optimisation de  l’usage des tests :
l’Académie nationale de pharmacie se prononce.

En savoir plus

 
ministere_sante


Covid-19 et seniors à domicile :
avec comorbidités et/ou en perte d’autonomie ce  sont des patients fragiles, pas seulement pour le Covid-19. Il est important que la situation de confinement avec le respect des gestes barrières n’empêche pas ces patients d’avoir accès aux soins. Des mesures ont ainsi été prises pour faciliter l’adaptation des soins de ville et éviter les expositions au Covid-19.

En savoir plus

 
ministere_sante
 
afero
 

 

Covid-19 et obésité : la population présentant un IMC ≥ 30 kg/m² (soit 8 millions de personnes en France), figure parmi les personnes les plus vulnérables à l’épidémie de Covid-19. Elle présente davantage de risque de complications en raison des affections  associées mais aussi indépendamment de celles-ci. Une étude (CHRU de Lille) montre que plus de 47 % des patients infectés entrant en réanimation sont en situation d’obésité et que l’obésité augmente significativement le risque d'être placé sous respiration mécanique invasive. L’organisation par les professionnels de ville et des établissements de santé de réponses spécifiques en direction des personnes en situation d’obésité est une priorité dans la gestion de l’épidémie et s’inscrit dans le cadre de la feuille de route 2019-2022 « Prise en charge des personnes en situation d’obésité ».

En savoir plus

 
diabete
 
ffn
cmg


Diabète et covid-19 :
les patients diabétiques de type 1 ou type 2 n'ont pas plus de risque d'être contaminés que tous les autres citoyens, à tranche d'âge équivalents. Mais les patients diabétiques non équilibrés ou présentant des complications sont considérés à risque de développer une forme grave de COVID-191.

En savoir plus

Covid-19 et risques nutritionnels en ambulatoire : l’alimentation des personnes souffrant de maladies chroniques est susceptible d’être fortement impactée par le confinement. Les risques sont de deux types : prise de poids avec aggravation d’une obésité et de troubles métaboliques ; perte de poids, dénutrition avec fonte de la masse musculaire...

En savoir plus

covidiab

 

CoviDIAB : il s’agit d’une application e-santé destinée aux patients diabétiques, pour les informer face à la menace du COVID et proposée par la Fédération des services hospitaliers de diabétologie (Hôpital Bichat, Pr Roussel ; Hôpital Cochin, Pr Larger, Hôpital Lariboisière, Pr Gautier) et le Centre de responsabilité de santé connectée de l’AP-HP (Dr Boris Hansel, Pr Patrick Nataf). C’est aussi un canal direct ouvert entre des patients diabétiques et des équipes médicales qui diffusent régulièrement des annonces officielles et organisent des sessions LIVE pour échanger et poser des questions en direct.

 
world

 

Covid et allaitement, est-ce possible ? Oui selon l’OMS à condition que la mère prenne les précautions d’hygiène appropriées.

En savoir plus

 
sfn


Confinement et maintien en forme :
c’est l’occasion de retrouver le plaisir de manger des produits peu transformés et cuisinés par soi-même. Pour vous y aider, la Société française de nutrition recommande quelque sites Internet/Applications :
https://www.mangerbouger.fr/Manger-mieux/Vos-outils/Fabrique-a-menus 
https://opencooking.fr/  pour organiser vos menus de la semaine
https://jow.fr pour commander dans le Drive de votre choix
https://www.marmiton.orghttps://www.750g.com, Menu by Menu pour des idées de recettes
https://www.frigomagic.com/blog/ pour gérer le contenu du réfrigérateur.

 
poisson


Confinement : penser à un apport suffisant en vitamine D…
Dans le contexte actuel de l’épidémie de Covid-19, les défenses immunitaires peuvent être particulièrement sollicitées. Poissons gras, fromage, jaune d’œuf… la consommation de ces aliments permet d’assurer à notre corps un apport en vitamine D. L’Anses souligne l’importance de veiller à un apport suffisant non seulement en cette période de confinement mais aussi tout au long de l’année, notamment pour les personnes âgées, les personnes à peau mate voire foncée et les femmes ménopausées… L’Anses rappelle que le recours aux compléments alimentaires afin de pallier le déficit éventuel de vitamine D doit se faire sur indication diététique ou médicale. D’autant plus que dans la grande majorité des cas, l’apport en vitamine D peut être assuré par l’exposition au soleil (15 à 20 minutes par jour) et l’alimentation. Il suffit alors d’être vigilant afin d’assurer un apport suffisant par ces deux voies.

 
sfc


Covid-19 : ne pas oublier nos patients cardiaques.
Nous sommes actuellement dans la phase de « plateau stable ou descendant » de l’épidémie avec une diminution du nombre d’hospitalisations. La Société française de cardiologie alerte que  les urgences cardiaques et coronaires restent une priorité et doivent toujours être parfaitement prises en charge. « Nous constatons dans nos différents centres, une diminution importante des urgences pour SCA ST + ; de nombreux patients arrivent au stade d’infarctus constitué avec parfois des complications mécaniques. La raison principale est probablement la peur d’appeler le 15 pour différents motifs. Tous les services d’urgence/SAMU ont été sensibilisés. Une communication « grand public » doit être favorisée. Pour mémoire, le communiqué du 8 avril de la DGOS « Organisation des soins hors COVID 19 » précise que les maladies chroniques doivent être prises en charge et suivies afin de repérer tout signe d’aggravation.


 
 


Effets indésirables des médicaments utilisés dans la prise en charge du covid-19 :
au 22/04/2020, 321 cas d’effets indésirables ont été déclarés en lien avec une infection à COVID-19, dont 80% de cas graves, concernant 66% d’hommes.

En savoir plus

 
stopblues

 

StopBlues : développé en 2018 par l’équipe « Epidémiologie clinique et évaluation économique appliquées aux populations vulnérables », le dispositif StopBlues destiné à prévenir la souffrance psychique et ses conséquences est aujourd’hui enrichi avec une nouvelle rubrique dédiée à la pandémie de Covid-19, pour aider tout à chacun à prendre soin de sa santé mentale durant cette crise sanitaire. Source : unité 1123 Inserm/Université Paris Diderot, Epidémiologie clinique et évaluation économique appliquées aux populations vulnérables (ECEVE).

En savoir plus

 
inc
 


Cancer et travail :
pour améliorer l’accompagnement des salariés touchés par le cancer, l’Institut national du cancer (INCa) vient d’éditer un livret réalisé en collaboration avec 9 entreprises signataires de la charte des « 11 engagements pour améliorer l’accompagnement des salariés touchés par le cancer et promouvoir la santé »et promouvoir la santé.

En savoir plus

 

 

Adhérez pour accéder à l’espace Adhérents.


Espace adhérents :

Les dossiers UTIPNews

NOUVEAU : Les masques "grand public" : dispensation à l'officine

Déjà parus :

 

 

UTIP Ile-de-France

6e Rencontres oncologiques

UTIP Ile-de-France


Prenez date !


En raison de la situation sanitaire,
la date initiale du 16 juin est reportée au début de l'automne 2020.
Même horaire, même programme.

De 20h30 à 23h30 à Paris
(Asiem) sur le thème :
Les cancers chez l’enfant et l’adolescent
Focus : Spécificités et accompagnement officinal des jeunes patients atteints de leucémie

 
idf

 

 

 

 

 

Les soirées UTIP en régions : des thèmes passionnants et variés

 

Consultez la carte des régions sur http://www.utip-association.org

 

carte_regions


 

shadow
Quizz
Médicaments En bref !

Le test sérologique détectant les anticorps dirigés contre le SARS-COV-2 ne permet pas de statuer sur la contagiosité d’une personne.

□ Vrai

□ Faux


Le test sérologique détectant les anticorps dirigés contre le SARS-COV-2 n’est pas recommandé dans le cadre du diagnostic précoce du Covid-19 lors de la première semaine suivant l’apparition des symptômes. 

□ Vrai

□ Faux


La perte de poids rapide chez les patients ayant bénéficié d’une chirurgie bariatrique pourrait augmenter le risque de forme grave de Covid-19.

□ Vrai

□ Faux


La distanciation entre 2 personnes pratiquant une marche rapide doit être de 5 mètres

□ Vrai

□ Faux


La distanciation entre 2 personnes pratiquant un footing ou du vélo doit être de 10 mètres.

□ Vrai

□ Faux


Substituts nicotiniques : jusqu'au 11 mai 2020, leur dispensation en officine est limitée au nombre de boîtes nécessaire pour un traitement d'un mois dans le cadre d’un sevrage tabagique. Le nombre de boîtes dispensées est inscrit au dossier pharmaceutique, que le patient ait ou non présenté une ordonnance médicale. Leur vente par Internet est suspendue. L’ANSM souligne que l’observation qui met en évidence une faible proportion de fumeurs parmi les patients atteints de Covid-19 ne permet pas de conclure que la nicotine a un effet protecteur contre la maladie COVID-19. Pour vérifier cette hypothèse, des essais cliniques doivent être menés. Les substituts nicotiniques ne doivent pas être pris pour prévenir ou traiter une infection par le coronavirus.

ansm


Méthotrexate : malgré les mesures déjà en place pour prévenir les erreurs de prise, des cas graves, parfois fatals, continuent d’être signalés, dans lesquels des patients traités pour des maladies inflammatoires ont pris du méthotrexate quotidiennement au lieu d’une fois par semaine. Aussi des mesures additionnelles visant à prévenir les erreurs de prise vont être mises en place en Europe, incluant des avertissements visibles à l’extérieur et à l’intérieur du conditionnement des médicaments, ainsi que des mises à jour du Résumé des caractéristiques du produit et de la notice patient. Pour les formes orales, s’ajoute la mise à disposition de matériels éducationnels pour les professionnels de santé et d’une carte-patient fournie avec chaque boîte délivrée. De plus, les comprimés seront à terme tous disponibles uniquement sous plaquettes blistérisées.

ansm


shadow
journées de la Santé
 

 

  • Aérosolstorming, 11e Journée scientifique du Groupe Aérosol Thérapie /SPLF, reporté en 2021 à Paris
 

 

splf

 

 

  • Pharmagora Paris, reporté au 27-28 juin 2020
 

 

pharmagora

 

 

  • Congrès national des pharmaciens : 17-18 octobre 2020, Lyon
Renseignements : Tél 01 85 08 15 19
www.congresdespharmaciens.org
 

 

congres

 

 

  • 71e Journées des JPIP (Journées pharmaceutiques internationales de Paris) - Paris, 20 novembre 2020

Thème : Vieillissement : du normal au pathologique - Prévention et accompagnement

Cette année : une session validante au DPC se tiendra dans le cadre de la Journée de 13h30     à 17h40 sur le thème « Le bon usage du médicament chez le sujet âgé ».
 (demande d’agrément en cours)

En savoir plus

jpip

 

 

shadow
Carnet
 

Soins d'urgence dentaire : Si vous n'avez pas de dentiste habituel ou si vous ne parvenez pas à le contacter, vous avez la possibilité d'appeler directement le 09 705 00 205, numéro d'appel national mis en place par le Conseil national de l'Ordre des chirurgiens-dentistes.


 

N’oubliez pas d’adhérer ou de renouveler votre adhésion à UTIP Association…   Pour adhérer
shadow
  Retour à l'accueil