Newsletter 08 07 2019 Imprimer
Newsletter

 

N°122 LUNDI 8 JUILLET 2019

Utip Association

UTIP NEWS
Votre rendez-vous de l'information officinale

 

Se former à la vaccination antigrippale, c’est maintenant !

 
Généralisation de la vaccination contre la grippe saisonnière en pharmacie d’officine : obligation d’avoir suivi une formation de 6 heures (évaluation incluse) et d’en attester auprès de  l’agence régionale de santé (ARS) dans le ressort de laquelle son officine se situe.

Des dates et des lieux pour suivre cette formation sur le site Internet
www.maformationvaccinale.fr

  
  
 

adhesion

N’oubliez pas de renouveler votre adhésion......

Pour adhérer

 

 
shadow
ACTUS DE LA SEMAINE L’UTIP À LA UNE

 

Veille scientifique et professionnelle

ansm

Sécurité des vaccins obligatoires pour les enfants de moins de 2 ans : premières données de pharmacovigilance rendues publiques par l’ANSM. Ces données concernent des déclarations d’effets ou évènements indésirables survenus après vaccination qui ne sont, cependant, pas obligatoirement liés ou dus aux vaccins. On note notamment 962 déclarations d’un ou plusieurs effets ou évènements indésirables pour un total de 38 millions de doses vaccinales administrées entre 2012 et 2017 ; au cours du premier semestre 2018, 75 déclarations d’un ou plusieurs effets ou évènements indésirables. Les effets signalés sont principalement de la fièvre, des réactions locales, des pleurs persistants, des rashs et urticaires, des diarrhées ou vomissements. Pour les cas les plus sévères, de la fièvre élevée et/ou des convulsions (le plus souvent en association à la fièvre) ainsi que des épisodes de diminution du tonus musculaire et d’une baisse de la réactivité. Ces effets indésirables sont connus, transitoires et sont mentionnés dans la notice des vaccins. Ces données confirment la sécurité des vaccins obligatoires pour les enfants de moins de 2 ans.

En savoir plus


 

Sclérose en plaques : la HAS vient de publier une fiche « Bon usage du médicament » sur les médicaments utilisés dans la sclérose en plaques récurrente (SEP-R) très activeassociée ou non à une progression du handicap. Cette fiche concerne, en France,  quatre immunosuppresseurs : le …

Lire la suite

 

 

trod

Cueillette de plantes comestibles : prudence nécessaire. Suite aux signalements de plusieurs cas d’intoxication grave, dont deux décès, l’Anses et le réseau des Centres antipoison attirent l’attention sur les risques liés à la confusion de plantes toxiques avec des plantes comestibles. L’Agence appelle à plus de vigilance et livre quelques conseils pour éviter les risques d’intoxication.

En savoir plus

 

 

sucre

Enfants de 4 à 17 ans : alerte sur la consommation excessive de sucres. L’Anses appelle les pouvoirs publics à mettre d’urgence en place des mesures afin de réduire les risques encourus. L’Agence met l’accent sur deux leviers prioritaires : les boissons sucrées et les pâtisseries-biscuits-gâteaux, fréquemment proposés au moment du goûter. Il convient de les substituer par d’autres aliments plus intéressants qualitativement tels que les produits laitiers sans sucres ou d’autres aliments riches en calcium ainsi que des fruits frais (c’est-à-dire non transformés) et des fruits à coque. 

 

 

 

contraception

Contraception d’urgence (CU) : les délais méconnus par les jeunes, une campagne d’information pour y remédier : les résultats du Baromètre Santé 2016 montrent que le niveau d’information des 15-30 ans reste insuffisant : seul 1% des moins de 30 ans connaît le …

Lire la suite

 

 

anses

ANR

Perturbateurs endocriniens (PE) : ce 8 juillet, l’Anses et l’Agence nationale de la recherche (ANR) proposent une nouvelle journée scientifique consacrée aux travaux de recherche sur les PE. L’occasion de faire le point sur les avancées et les enjeux scientifiques au cœur de la nouvelle stratégie nationale sur les PE. La journée s’articule autour de trois sessions thématiques : effets des perturbateurs endocriniens sur la descendance ; mécanisme d’action : faibles doses et mélanges ; autres effets des perturbateurs endocriniens.

En savoir plus

 

 

page

Tous cancers : l’écart entre les hommes et les femmes se réduit, défavorablement pour ces dernières : En 2018, on estime à 382 000, le nombre de nouveaux cas de cancer (54 % chez l’homme, 46 % chez la femme) et à 157 400, le nombre de décès par cancer (57 % chez l’homme, 43 % chez la femme). L’incidence tous cancers confondus est stable chez l’homme (+0,1 % par an) alors qu’elle s’accroit chez la femme (+1,1 % par an) reflétant une augmentation du risque de cancer. L’incidence (+5,3 % par an) et la mortalité (+3,5 % par an) du cancer du poumon enregistre la plus forte progression chez la femme : une progression liée à l’augmentation du tabagisme. La mortalité …

Lire la suite

 

 

 

Adhérez pour accéder à l’espace Adhérents.


Espace adhérents :

Les dossiers UTIPNews

NOUVEAU : L’infection par H. pylori

Déjà parus :

 

 

Prenez date !

 

 

 

La semaine nationale de rentrée de l’UTIP 2019, c’est dès le 15 septembre, 

fruits

sur le thème : Nutrition à l’officine.

Au programme : 
1. Nutrition de quoi parle-t-on ?
2. Focus sur certains nutriments et micronutriments
3. Comment manger équilibré ?
4. Pathologies et déséquilibres alimentaires

 

 

 

 

 

L’UTIP sera aussi présente au Congrès national des pharmaciens, les 19 et 20 octobre 2019, à Bordeaux. Renseignements : www.congresdespharmaciens.org
Téléphone : 01 85 08 15 19

congres

La traditionnelle session de formation UTIP aura lieu le 20 octobre après-midi, à l’issue du Congrès, sur le thème :
Anticancéreux par voie orale : dispensation, entretiens et accompagnement des patients

« Dispenser les médicaments anticancéreux par voie orale    avec les explications adéquates pour assurer le respect des modalités de prise et la bonne observance ;  suivre et accompagner le patient dans la gestion de son traitement et de ses effets indésirables éventuels ;  optimiser les  entretiens prévus à cet effet … Il en va de la réussite du traitement chez un patient devenu acteur de l’administration de son traitement ».

En savoir plus : Programme

 

shadow
QUIZZ
MÉDICAMENTS EN BREF !

L’utilisation des spécialités d’acétatede cyprotérone dosées à 50 ou 100 mg n’est pas recommandée chez l’enfant et la femme ménopausée et les indications hors AMM telles que notamment l’acné, la séborrhée et l’hirsutisme modéré sont à proscrire. 

□ Vrai

□ Faux


Le modafinil est indiqué chez l'adulte dans le traitement de la somnolence diurne excessive associée à une narcolepsie avec ou sans cataplexie. 

□ Vrai

□ Faux

Le fingolimod présente notamment des risques de troubles graves du rythme cardiaque à l’instauration du traite¬ment ainsi que des risques de carcinomes basocellulaires et d’hypertension. 

□ Vrai

□ Faux

 


Androcur (acétate de cyprotérone) et ses génériques : nouvelles conditions de prescription et de délivrance des spécialités dosées à 50 ou 100 mg. Le prescripteur devra dorénavant remettre deux documents (disponibles sur les sites de l’ANSM : http://ansm.sante.fr) au patient : un document d’information et une attestation annuelle d’information (elle devra être signée par le patient et par le prescripteur avant toute prescription d’Androcur et ses génériques). La durée de validité de cette attestation est d’un an. La poursuite du traitement au-delà d’un an nécessitera la co-signature d’une nouvelle attestation.

Le patient doit impérativement présenter une copie de l’attestation signée au pharmacien avant toute délivrance du médicament :

  • à compter du 1er juillet 2019 pour toutes les initiations de traitement,
  • dès que possible et au plus tard le 1er janvier 2020 pour les patients en cours de traitement. 

 

 

En savoir plus

ansm

 

Modafinil (Modiodal® et génériques) : ne pas utiliser au cours de la grossesse.  De même, les femmes en âge d’avoir des enfants et traitées par modafinil doivent utiliser une contraception efficace. L'efficacité de la contraception hormonale (« pilules » tout dosage confondu, implants, DIU hormonal et patchs) pouvant être diminuée par le modafinil, d’autres méthodes contraceptives ou des méthodes associées sont recommandées chez les patientes traitées. La contraception doit être poursuivie 2 mois après l’arrêt d’un traitement par modafinil.

En savoir plus

ansm

 

Zejula® (niraparib : inhibiteur de PARP (poly-ADP ribose polymérase) gélule 100 mg : indiqué en monothérapie pour le traitement d’entretien de patientes atteintes d’un cancer épithélial séreux de haut grade de l’ovaire, des trompes de Fallope ou péritonéal primitif, sensible au platine et récidivant, qui sont en réponse à une chimiothérapie à base de platine.

En savoir plus

ansm

 

Roactemra® (tocilizumab) solution injectable 162 mg, stylo prérempli boite de 4 : nouvelle forme inscrite sur la liste des médicaments remboursables, à partir du 8 juillet.

ansm

 

Dompéridone (Motilium® et génériques) : utilisation désormais restreinte aux adultes et aux adolescents âgés de 12 ans et plus et pesant 35 kg ou plus, pour le soulagement des symptômes de type nausées et vomissements. La suspension buvable ne contiendra plus de seringue. Mémo : la dose est limitée à …

Lire la suite

ansm

 

shadow
JOURNÉES DE LA SANTÉ
 

 

  • Colloque Douleur et cancer
Bordeaux, 20 septembre 2019
Organisé par l’Afsos et la SFETD.


 

 

 

 

  • Congrès de la Fédération internationale pharmaceutique (FIP), Abu Dhabi, 22-26 septembre 2019
Des pharmaciens du monde entier y sont attendus pour échanger autour de la qualité et de l’innovation dans les domaines de la pratique clinique, de la recherche et de l’éducation des patients.

Renseignements et inscription :  https://abudhabi2019.congress.pharmacy


 

 

 

 

  • Congrès national des pharmaciens, Bordeaux, 19-20 octobre.
 Renseignements : www.congrespharmaciens.org    Tél. : 01 85 08 15 19

 

congres

 

shadow
CARNET

 

  • Notre confrère Jean-Louis Jamet est décédé le 5 juillet. A Marina Jamet, son épouse, qui fut membre du Bureau national de l’UTIP pendant de nombreuses années, et à ses enfants, les membres de l’UTIP adressent leurs sincères condoléances et s’associent à leur douleur.
  • Décès le 7 juillet de notre confrère Robert Baumgarten. Le Bureau national de l’UTIP prend la plus grande part à l’épreuve qui frappe sa famille et adresse à Martine Baumgarten son épouse, présidente honoraire de l’UTIP, ses sentiments de fidèle amitié. 

 


 

Le 1er  juillet, Carine Wolf Thal a été réélue à l'unanimité à la présidence du Conseil  national de l'Ordre des pharmaciens. Réélue pour un deuxième mandat, Carine Wolf-Thal a confirmé qu'elle entendait poursuivre les travaux engagés avec tous les conseillers ordinaux, notamment ceux du projet collectif pour les pharmaciens et la santé publique « Notre Ordre à l’horizon 2022 »

pharmaciens

   

Gautier Davrainville-Simonato, nouveau président de l’ANEPF. L’Association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF) a renouvelé son Bureau lors de son 55e congrès, à Montpellier (Hérault) fin juin. Gautier Davrainville-Simonato est étudiant en 3e année à la Faculté de pharmacie de Grenoble.

ANEPF

 

 

N’oubliez pas d’adhérer ou de renouveler votre adhésion à UTIP Association…   Pour adhérer
shadow

Copyright © 2019 UTIPNews, Tous droits reservés.
Pour vous désinscrire cliquer sur le lien

Directeur de la publication : Thierry Barthelmé, pharmacien, président honoraire de l’UTIP
Rédactrice en chef : Danielle Roquier-Charles, pharmacien, Pharmathèmes Edition Communication Santé

  Retour à l'accueil