Newsletter 05 02 2018
Newsletter 05 02 2018 Imprimer
Newsletter

n°86 LUNDI 05 FEVRIER 2018
 
Mauvaise observance, danger !
 
Entre 2012 et 2017, le nombre des patients traités par antihypertenseurs a diminué de 12 % ; le nombre de patients traités par statines ou fibrates a diminué de 23% …..
« Un inquiétant indicateur de la mauvaise observance des traitements dans la population qui devrait conduire à une augmentation des affections cardiovasculaires dans les années à venir », souligne le Professeur Xavier Girerd à l’occasion du Congrès annuel de la Société française de cardiologie, en janvier dernier...
 

hypertension

 
 

   adhesion

N’oubliez pas de renouveler votre adhésion......

Pour adhérer

 
shadow
Actus de la semaine L’UTIP à la une

 

Veille scientifique et professionnelle

ansm

Lévothyrox® : les conclusions de l’enquête ont été présentées au comité technique de pharmacovigilance de l’ANSM, le 30 janvier 2018.
Cette enquête, intégrant plus de 12 000 déclarations déclarées aux centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV), en complément des 5 062 prises en compte dans la précédente enquête, confirme un profil clinique d’effets indésirables rapportés avec Lévothyrox®NF semblable à celui de Lévothyrox® AF, mais avec...

Lire la suite

 

 

rf

Vaccination obligatoire : le décret d’application, paru au Journal officiel du 26 janvier 2018, entrera en vigueur le 27 janvier. Il précise les modalités...

Lire la suite

 

 

ansm

Augmentation des signalements et de la gravité des intoxications liées à la consommation de cocaïne et de crack. Selon une étude du réseau national d’addictovigilance de l’ANSM, les signalements d’intoxication sont 6 fois plus nombreux...

Lire la suite

 

 

patch

Patchs de nicotine : ne pas changer de marque si le patient est équilibré. En effet, la biodisponibilité des patchs...

Lire la suite

 

 

trod

Autotests et TROD: l’Académie nationale de pharmacie exprime des recommandations, après avoir remis son rapport "Autotests-TROD : rôle du pharmacien d'officine" à la DGS.

 

En savoir plus

 

 

canneberge

Produits anti-cystites à base de canneberge : ils ne peuvent plus être commercialisés sous le statut de dispositif médical et comporter d’indications à visée thérapeutique. Pour être mis en vente, ils doivent se conformer aux dispositions de la règlementation relative aux compléments alimentaires.

 

 

patch

Phytopharmacovigilance : L’Anses vient de publier une première série de fiches présentant le bilan des données qu’elle recueille, par substance active, dans le cadre du dispositif de phytopharmacovigilance qu’elle coordonne.

 

 

 

Adhérez pour accéder à l’espace Adhérents.


Espace adhérents :

Les dossiers UTIPNews

NOUVEAU : Le syndrome de l’intestin irritable (SII)

Déjà parus :

 

 

Les grands rendez-vous

 

 

Soirée nationale de l'UTIP

Succès et prolongations !


semaine_utip

Halte aux idées reçues
Les réponses à vos patients


- Perpignan : jeudi 22 mars 2018

 

 

UTIP Ile-de-France

4e Rencontres oncologiques


Thème : Le cancer du poumon

paris

Paris, le 14 juin 2018
shadow
Quizz
Médicaments En bref !

Esmya® est indiquée dans le traitement pré-opératoire et le traitement séquentiel des symptômes modérés à sévères des fibromes utérins chez la femme en âge de procréer.

□ Vrai

□ Faux


L'insuffisance rénale sévère est caractérisée  par une clairance de la créatinine inférieure  à 30 mL/min.

□ Vrai

□ Faux

 

 


Les intoxications liées à la consommation de cocaïne sont six fois plus nombreuses en 2016 qu’en 2010.

□ Vrai

□ Faux


L-Thyroxin Henning® a obtenu une AMM le 29 janvier 2018. En attendant l’inscription sur la liste des spécialités remboursables, l’importation de boîtes allemandes se poursuit.

henning

Esmya® (ulipristal acétate 5 mg cp) : risque potentiel d’hépatotoxicité. Une fiche d’information doit être remise au moment de la prescription d’Esmya® par le médecin gynécologue ou lors du renouvellement du traitement par le pharmacien...

Lire la suite

esmya

 

 

Varuby® (rolapitant) : antagoniste des récepteurs NK1, indiqué dans la prévention des nausées et vomissements retardés associés à une chimiothérapie anticancéreuse hautement ou modérément émétisante. Toujours administré dans le cadre d’un schéma thérapeutique comportant  dexaméthasone et sétron. Posologie : 2 comprimés (180 mg) à prendre dans les 2 heures qui précèdent le début de chaque cycle de chimiothérapie. Ne doit pas être utilisé chez la femme enceinte.

ansm

 

Nebcine® solution injectable (tobramycine) : ne pas utiliser par voie inhalée. L’ANSM rappelle que cet usage est non conforme à l’AMM. La présence de sulfites sous forme d’anhydre sulfureux peut entraîner ou aggraver des réactions de type anaphylactique ou provoquer des réactions allergiques sévères et un bronchospasme.

danger

 

 

shadow
journées de la Santé
 

 

 

  • Caen et Rouen sportent contre le cancer : 15-16-17 mars 2018.

 

Le but est de sensibiliser le public aux avantages d’une bonne hygiène de vie et aux bénéfices de   l’activité physique dans la prévention des  cancers. Organisé par le Réseau régional de  cancérologie  (X. Blaizot, Caen ; B. Cheru, Rouen), avec le soutien de l’UTIP Normandie.  Renseignement : Réseau régional de cancérologie, Tél 09 81 77 98 82.

En savoir plus

 

 

  • Préparez « Mars Bleu », mois de promotion du dépistage contre le cancer colorectal...

 

Enrichissez vos connaissances sur le cancer colorectal (dépistage, diagnostic et prise en charge du patient). UTIP Innovations vous propose le stage « Parcours de soins dans le cancer : Focus sur le cancer du côlon ».
Prochaines sessions 2018 : Lyon, le 19 mars. Besançon, le 26 mars. Nantes le 26 avril. Auxerre le 28 mai. Lorient, le 6 juin. Bordeaux, le 25 juin. Renseignements : www.utipinnovations.fr

mars

 

 

shadow
Carnet

ansm

 

Le Docteur Nicolas Albin, oncologue et responsable de l’Institut de Cancérologie Daniel Hollard du Groupe Hospitalier Mutualiste (GHM) de Grenoble, vient d’être nommé conseiller médical et scientifique en onco-hématologie à l’ANSM.
Il exercera ses fonctions auprès de la Direction en charge de l’évaluation et de la surveillance des médicaments en oncologie et hématologie, notamment sur les enjeux des essais cliniques et de l’accès précoce aux traitements innovants.
En parallèle, il continuera ses activités de praticien hospitalier.

julienne

 

Le Pr Dominique Le Guludec annonce son intention de nommer Katia Julienne à la direction de la Haute Autorité de Santé. Sa nomination deviendra effective après son audition par les commissions des affaires sociales du Sénat et de l’Assemblée nationale, conformément à l’article L. 1451-1 du Code de la santé publique.
Elle succède à Dominique Maigne qui a fait valoir ses droits à la retraite.

 

 

 

N’oubliez pas d’adhérer ou de renouveler votre adhésion à UTIP Association…   Pour adhérer
shadow
  Retour à l'accueil