A VOS AGENDAS


Le Congrès des Pharmaciens à Lyon

9 et 10 octobre 2021

 

 

 

LE MOT DU PRÉSIDENT

Alain Guilleminot

Alain GUILLEMINOT

 

L'UTIP accompagne les officinaux pour les aider à délivrer des messages de prévention auprès des patients

 

La prévention est intimement liée au suivi et à l'accompagnement des patients. Nos cycles de formations sur le bilan partagé de médication comprennent des thèmes (tels que l'observance ou la iatrogénie) qui se prêtent tout particulièrement au déploiement de la prévention. Durant ces formations, nous apprenons au pharmacien à délivrer des messages clairs aux patients sur le suivi de leurs traitements. Quelques informations clés fournis par l'officinal lors des bilans de médication peuvent aider le patient à prévenir la iatrogénie médicamenteuse ou les problèmes d'observance.

 

L'entretien motivationnel est une démarche entreprise par le pharmacien pour amener le patient, de façon naturelle, à prendre les bonnes décisions concernant sa pathologie (par exemple : pour amener une personne asthmatique à arrêter de fumer). Plus le pharmacien se forme, plus il est à l'aise pour mener les entretiens motivationnels. Il acquiert ainsi les bons réflexes pour parler de prévention santé auprès de sa patientèle.


 

Nutri-Score, pour quoi faire ?

Le Nutri-Score est un logo apposé sur les emballages qui informe sur la qualité nutritionnelle des produits. Le logo repose sur une échelle de 5 couleurs associée à des lettres de A à E. L’application du Nutri-Score est basée sur le volontariat des entreprises de l’agroalimentaire. Le Nutri-Score est calculé en prenant en compte la teneur en nutriments et aliments à favoriser (fibres, protéines…) et celle en nutriments à limiter (sel, sucres…) pour 100 gr ou 100 mL de produit. Santé publique France lance une campagne d’information à destination du grand public, s’appuyant sur 4 vidéos , à retrouver sur le site du Cespharm et qui seront diffusées sur les écrans des salles d’attente dans les établissements de santé et sur les réseaux sociaux.

  Retour à l'accueil