A VOS AGENDAS


Le Congrès des Pharmaciens à Lyon

9 et 10 octobre 2021

 

 

 

LE MOT DU PRÉSIDENT

Alain Guilleminot

Alain GUILLEMINOT

 

L'UTIP accompagne les officinaux pour les aider à délivrer des messages de prévention auprès des patients

 

La prévention est intimement liée au suivi et à l'accompagnement des patients. Nos cycles de formations sur le bilan partagé de médication comprennent des thèmes (tels que l'observance ou la iatrogénie) qui se prêtent tout particulièrement au déploiement de la prévention. Durant ces formations, nous apprenons au pharmacien à délivrer des messages clairs aux patients sur le suivi de leurs traitements. Quelques informations clés fournis par l'officinal lors des bilans de médication peuvent aider le patient à prévenir la iatrogénie médicamenteuse ou les problèmes d'observance.

 

L'entretien motivationnel est une démarche entreprise par le pharmacien pour amener le patient, de façon naturelle, à prendre les bonnes décisions concernant sa pathologie (par exemple : pour amener une personne asthmatique à arrêter de fumer). Plus le pharmacien se forme, plus il est à l'aise pour mener les entretiens motivationnels. Il acquiert ainsi les bons réflexes pour parler de prévention santé auprès de sa patientèle.


 

Augmentation de la circulation du variant Delta en France métropolitaine

Ceci se traduit par une multiplication des situations de transmissions communautaires et une circulation plus soutenue du virus de la Covid-A9  dans certaines régions. La diffusion croissante de ce variant est suivie avec la plus grande attention, compte tenu de sa transmissibilité accrue par rapport aux souches virales de référence et au VOC Alpha, d’une possible augmentation de la sévérité de l’infection et de données préliminaires en faveur d’une moindre efficacité vaccinale, lors d’un schéma vaccinal incomplet. NB La stratégie nationale de criblage systématique par RT-PCR des tests positifs pour le SARS-CoV-2 permet depuis le 31 mai 2021 de cibler les trois mutations d’intérêt E484K (portée notamment par les variants Beta et Gamma), E484Q, et L452R (portée notamment par le variant Delta). En semaine 25, les mutations E484K, E484Q et L452R ont été détectées dans respectivement 24,0%, 0,8% et 20,5% des prélèvements positifs criblés recherchant ces mutations.

  Retour à l'accueil