A VOS AGENDAS


Le Congrès des Pharmaciens à Lyon

9 et 10 octobre 2021

 

 

 

LE MOT DU PRÉSIDENT

Alain Guilleminot

Alain GUILLEMINOT

 

L'UTIP accompagne les officinaux pour les aider à délivrer des messages de prévention auprès des patients

 

La prévention est intimement liée au suivi et à l'accompagnement des patients. Nos cycles de formations sur le bilan partagé de médication comprennent des thèmes (tels que l'observance ou la iatrogénie) qui se prêtent tout particulièrement au déploiement de la prévention. Durant ces formations, nous apprenons au pharmacien à délivrer des messages clairs aux patients sur le suivi de leurs traitements. Quelques informations clés fournis par l'officinal lors des bilans de médication peuvent aider le patient à prévenir la iatrogénie médicamenteuse ou les problèmes d'observance.

 

L'entretien motivationnel est une démarche entreprise par le pharmacien pour amener le patient, de façon naturelle, à prendre les bonnes décisions concernant sa pathologie (par exemple : pour amener une personne asthmatique à arrêter de fumer). Plus le pharmacien se forme, plus il est à l'aise pour mener les entretiens motivationnels. Il acquiert ainsi les bons réflexes pour parler de prévention santé auprès de sa patientèle.


 

Commerce électronique de médicaments

Un arrêté du 14 mai 2021 (JO du 18 mai 2021) abroge l’interdiction qui était faite aux sites Internet de commerce électronique de médicaments de se faire référencer à titre payant, dans des moteurs de recherche ou des comparateurs de prix.
MEMO
En France, seuls les médicaments à usage humain non soumis à prescription obligatoire peuvent faire l’objet de commerce électronique. Cette activité ne peut être réalisée qu’à partir du site Internet d’une officine ou d’une pharmacie mutualiste ou minière.
À ce jour, pour exercer cette activité, les pharmaciens doivent obtenir l’autorisation de l’agence régionale de santé (ARS) dont ils dépendent. Un décret sera bientôt publié pour soumettre cette activité à une simple déclaration auprès de l’ARS ; informer le Conseil régional de l’Ordre des pharmaciens dont ils relèvent de la création du site.
Les sites français de commerce en ligne de médicaments comportent un certain nombre de mentions obligatoires et affichent un logo commun à tous les Etas membres de l’Union européenne. En cliquant sur ce logo, il est possible de vérifier que le site en question figure bien sur la liste des sites autorisés pour l’activité de commerce électronique de médicaments.
L’Ordre national des pharmaciens tient à jour et met à disposition du public la liste des sites de vente en ligne des médicaments, autorisés par les ARS.

  Retour à l'accueil