A VOS AGENDAS


Le 17 décembre 2019

Assemblée Générale Extraordinaire

 

 

 

LE MOT DU PRÉSIDENT

Alain Guilleminot

Alain GUILLEMINOT

 

L'UTIP accompagne les officinaux pour les aider à délivrer des messages de prévention auprès des patients

 

La prévention est intimement liée au suivi et à l'accompagnement des patients. Nos cycles de formations sur le bilan partagé de médication comprennent des thèmes (tels que l'observance ou la iatrogénie) qui se prêtent tout particulièrement au déploiement de la prévention. Durant ces formations, nous apprenons au pharmacien à délivrer des messages clairs aux patients sur le suivi de leurs traitements. Quelques informations clés fournis par l'officinal lors des bilans de médication peuvent aider le patient à prévenir la iatrogénie médicamenteuse ou les problèmes d'observance.

 

L'entretien motivationnel est une démarche entreprise par le pharmacien pour amener le patient, de façon naturelle, à prendre les bonnes décisions concernant sa pathologie (par exemple : pour amener une personne asthmatique à arrêter de fumer). Plus le pharmacien se forme, plus il est à l'aise pour mener les entretiens motivationnels. Il acquiert ainsi les bons réflexes pour parler de prévention santé auprès de sa patientèle.


 

Feu vert pour la réalisation en officine des tests rapides d’orientation diagnostique (TRODs) sur sang capillaire de détection des anticorps dirigés contre le SARS-CoV-2

« A titre exceptionnel et dans l’intérêt de la protection de la santé (…), les médecins ou sous leur responsabilité un autre professionnel de santé d’une part et, les pharmaciens d’officine d’autre part, peuvent réaliser ces tests selon les recommandations de la Haute Autorité de santé ». Les dispositifs de diagnostic in vitro de détection des anticorps dirigés contre le SARS-CoV-2 utilisés devront répondre au marquage CE et être inscrits sur la liste publiées sur le site du ministère de la Santé. (Arrêté du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans les territoires sortis de l’état d’urgence sanitaire et dans ceux où il a été prorogé).
Le recours à ces TRODs doit être considéré avec prudence. Comme pour tout TROD, ils doivent être pratiqués par des professionnels ayant préalablement suivi une formation à l'utilisation des TROD COVID-19. L’UTIP proposera dans quelques semaines des formations adéquates.
Les procédures d’assurance qualité et les recommandations de bonne pratique encadrant l’utilisation des TROD COVID-19 doivent être respectées. La mise en œuvre d’une information adaptée doit permettre dans tous les cas, a minima, de garantir le consentement éclairé à l’orientation diagnostique rapide et la compréhension par le consultant du processus d’orientation diagnostique rapide. Toute personne à tester par TROD devra être informée des avantages des TRODs et de la remise des résultats du test lors de la même visite. Toute personne bénéficiant d’un TROD devra surtout se voir expliquer la signification d’un résultat négatif, d’un résultat invalide ou d’un résultat positif, et de la nécessité, dans ce dernier cas, d’un test sérologique impliquant la réalisation d’un prélèvement sanguin dans une structure médicalisée.

  Retour à l'accueil